mercredi 20 novembre 2013

Miousik : The deep dark woods

Avec un nom pareil, les barbus canadiens de The Deep Dark Woods ne passent pas inaperçus.
Ils viennent de la Saskatchewan, autant dire du fin fond du Canada.
C’est un peu la Creuse d’outre-atlantique. En juste un peu plus grand.
Leur folk est donc lourdement teinté d’americana et empesé de country. Ça sent le bastringue, ça balance et ça swingue, une bière (voire deux) à la main.
Un peu trop à notre goût (non pas trop de bières mais trop de slow de bastringue country).
Mais il arrive que la voix éthérée de leur chanteur et quelque mélodie plus aérienne et plus réussie sauvent quelques jolis morceaux : il faut donc prendre la peine de tamiser quelques pépites dans leur discographie comme ce très beau The place I left behind allégé par quelques violons et banjos.
Ou encore (tirés de différents albums) : The birds on the bridge ou 18th of December et quelques autres.
Bref, on a déjà fait tout le travail pour vous, yapluka écouter.


 Notre playliste est ici.

Aucun commentaire: