jeudi 3 janvier 2013

Cinoche : Une estonienne à Paris

Tallinn - Paris : aller simple. 

Premier film très réussi de l'estonien Illmar Raag que cette Estonienne à Paris.
À l'opposé des effets de modes, il nous raconte l'histoire toute simple de trois personnages : Jeanne Moreau une vieille dame (une ancienne estonienne) à Paris, au passé sulfureux et à la beauté fanée (un rôle qui lui va donc à ravir), Patrick Pineau dont on ne vous dévoile pas les liens qui l'unissent à la vieille dame ronchon et grognon et enfin, la lumineuse Laine Mägi, une autre estonienne donc (une vraie), que Patrick Pineau fait venir de Tallinn à Paris pour s'occuper de Lady Moreau.
Ces trois-là tissent d'étranges relations, tout en non-dit, que l'on vous laisse découvrir.
Ce triangle fait tout le charme de ce petit film où il ne se passe presque rien mais où beaucoup de choses sont évoquées : les amours passées ou à venir, la vieillesse, la solitude ...
Ah, et puis un quatrième personnage : Paris, bien sûr ! puisque tout se passe dans un autre triangle, entre l'appartement de Lady Moreau, le bistrot de Patrick Pineau et ... la tour Eiffel.
On est ravis de revoir Jeanne Moreau et ravis de découvrir Laine Mägi.

Pour celles et ceux qui aiment les vieilles dames.
Critikat en parle, toujours très sévère et Pascale n'est pas du tout d'accord avec nous.

Aucun commentaire: