mardi 13 mars 2012

Miousik : Lindi Ortega

Far voice from far west.

Cette année, on a déjà découvert la voix de l'anglaise Tammy Pain.
En voici une autre : Lindi Ortega, venue du mid-ouest canadien (Toronto, c'est juste au bord, dernière station avant le plongeon dans le grand ouest). Mi-mexicaine, mi-irlandaise, la jeune canadienne a des accents qui rappellent ceux des grandes chanteuses de country comme Dolly Parton(1) qui criaient leur désespoir sur la route au milieu de nulle part (jetez une oreille attentive sur ce Riding into town ...)
http://carnot69.free.fr/images/coeur.gifVous ne connaissiez peut-être pas son nom mais il est temps de découvrir ses Little red boots :
You're gonna know me by my little red boots
You may not know my name
'Cause I have not met fame but
You're gonna know me by my little red boots Lindi Ortega
Riding into town with my guitar on my back
Mothers all around will be having heart attacks
Too lost to be found, just a train off of its tracks
You're gonna know me by my ruby red lips
You may not know my face but
I leave a lipstick trace
You're gonna know me by my ruby red lips
Downtown at the bar after rocking with the band
Wondering if fate is gonna deal a gambling man
What a place I've been, you better have a winning hand
You're gonna know me by my ruby red lips
Came to sing this song
Now I'll be on my way
Better move along
But I'll be back again someday
Someday
Someday...Hey!
Croyez le ou pas, MAM vient de s'acheter des red boots pour l'hiver, moins western que celles de Toronto certes, parisian touch oblige, mais c'est pas un signe ça ?
Autre signe (plus sérieux celui-ci), Tammy Paine reprenait il y a quelques jours sur ce blog Jolene, la célèbre chanson de Dolly Parton.
Outre les petites bottes rouges de Lindi Ortega, on avoue aussi un faible pour son autre chanson : All my friends, des amis qui ont pour nom Mary Jane, clopes, pilules et alcools ...  just a train off of its tracks, qu'elle continue sa route !
(1) : Dolly Parton avait un casque d'or et 'du coffre' comme on dit poliment, Lindi Ortega a des bottes et des lèvres rouges.

Pour celles et ceux qui aiment (un peu) la country.

Aucun commentaire: