lundi 29 novembre 2010

Miousik : Belle & Sebastian

From Glasgow.

Il y en a qui ont vraiment un don pour se choisir des noms ...
Après l'insipide The National qui cachait bien son jeu au fin fond de l'Ohio, voici Belle & Sebastian venus de Glasgow.
Jusqu'ici on fuyait leurs pochettes au pseudo qui fleurait bon la Star'Ac.
Mais voilà, il ne faut pas se fier aux apparences et c'est le nom d'Isobel Campbell (croisée récemment) qui nous aura introduit chez ces écossais qui revendiquent la référence au bon vieux feuilleton de notre enfance, ... oui parce que, c'est le comble, il s'agit bel et bien du Belle et Sébastien de Cécile Aubry !
Malheureusement la Belle a quitté le Sébastien et rares sont les chansons avec la douce Isobel Campbell (comme sur le très beau et très mélancolique Nothing in the silence) qui a quitté trop tôt le groupe après s'être séparée de son leader Stuart Murdoch.
Depuis, Sarah Martin a pris le relais.
On aime moins la “remplaçante” mais les mélodies, les arrangements et la voix de Stuart Murdoch sont toujours là : comment ne pas craquer pour Lord Anthony par exemple ?
Un petit parfum de pop désuète(1), du charme, beaucoup de douceur et de l'humour (oillez oillez l'ambiance bal du samedi soir de Meat & Potatoes !). De jolies mélodies pour une pop fraîche et sans prétention, souvent pimpante comme les trompettes de Dress up in you ou les guitares d'Another sunny day.
Les arrangements de Belle & Sebastian sont riches et judicieux laissant toujours la part belle aux voix : leur musique, c'est des chansons faites pour être chantées.
Quelques paroles de Nothing in the silence :

But in silence there is truth
There is beauty, there is love
There is nothing in the silence
To be frightened of
...
She talks of clarity and silence
Of beauty and of truth
But search her heart for evidence,
Search her soul for proof
Take a look behind her eyes / And you will see
That she knows nothing of silence
Silence can only come from me.

(1) : MAM moins nostalgique, trouve cela, je cite : “un peu cucul” ... Mince, je n'aurais pas dû lui dire le nom du groupe avant.


Pour celles et ceux qui aiment la pop et les kilts écossais.

Aucun commentaire: