samedi 6 juin 2009

Cinoche : Terminator

Schwarzy fait de la résistance.

"Si vous lisez ce message, c'est que vous faites partie de la Résistance".
Qui sait, peut-être qu'un jour vers 2018, ce blog aura résisté à la guerre apocalyptique avec les machines et cette phrase prendra alors tout son sens sur vos écrans, comme les exhortations à la radio de John Connor, dans le style : les humains parlent aux humains.
En tout cas moi aussi je prépare mon futur, sait-on jamais, comme John Connor, sa maman Sarah, son père Kyle qui est plus jeune que son fils parce qu'il a pas encore rencontré sa mère dans le passé, un passé qui faisait que le futur sera bien ce qu'il est, enfin bref leur histoire est devenue un standard ...
Ce nième épisode de la saga Terminator est plutôt bien fichu avec même quelques personnages (la petite black muette !), un petit peu de scénario, un zeste de Mad Max et quelques relents de Soleil Vert.
Bien sûr ça canarde et bombarde à tout va et la guerre apocalyptique contre les machines n'est pas de tout repos, ça on le sait depuis Schwarzenegger et James Cameron ... c'était en 1985 !
Les précédents épisodes m'avaient laissé un souvenir un peu plus ironique, la gueule à Schwarzy y étant peut-être pour quelque chose. Aujourd'hui, on dirait que Christian Bale se prend un peu trop au sérieux, même s'il croise encore le masque de Schwarzy sur la tronche mécanique du dernier né de la série des Tx00 !
Mais bon, soyons bon public et sachons goûter le charme de ces résistants équipés d'armes et d'ordinateurs de haute technologie en train d'écouter les messages de leur QG sur de vieux transistors ou encore John Connor passant et repassant les cassettes de sa maman sur un vieux magnétophone, hmmm, savoureux.
Eh les p'tits gars du futur qui me lirez plus tard, tiendrez bon et ne laisserez pas la victoire à ces p.... de machines : elles n'aimeront pas les vieux rocks qui passaient à la radio !


Pour celles et ceux qui aiment les humains et un peu les machines quand même, y'en a beaucoup.

Aucun commentaire: