mardi 17 mars 2009

Cinoche : La journée de la jupe

Contre les murs.

En avant-première, La journée de la jupe de Jean-Paul Lilienfeld avec Isabelle Adjani, Denis Poladydès, ...
Encore un film sur la faillite de notre système scolaire et bien sûr après l'excellent (et primé) Entre les murs de Laurent Cantet, la comparaison est difficile. Très difficile.
Dans La journée de la jupe, une prof (Isabelle Adjani) pète les plombs comme on dit et, par un concours de circonstances maladroites, se retrouve avec le flingue d'un élève dans les mains et finit par prendre sa classe en otage ...
Là où Laurent Cantet dosait subtilement ses propos et laissait le spectateur faire son chemin, Jean-Paul Lilienfeld appuie lourdement sa démonstration.
Au point que toute la première partie du film, assez ambigüe, pourrait même avoir de troubles résonances et justifier chez certains spectateurs une reprise en main musclée de l'autorité enseignante (après tout, avec un flingue en main, on arrive au moins à se faire entendre).
Même si l'humour tente de sauver la mise  : Denis Podalydès en négociateur du RAID plus préoccupé de sa femme (elle le quitte !) que des otages, ou encore Jackie Berroyer (avec des mots très justes !) en proviseur dépassé par les évènements.
La fin de la démonstration est plus intéressante et met en avant un aspect qu'Entre les murs n'abordait pas : le fossé d'irrespect qui se creuse entre filles et garçons (et les mots fossé et irrespect sont de doux euphémismes).
D'où l'idée de cette Journée de la jupe ... à l'heure où les filles se fondent dans la masse uniforme des pantalons, que ce soit à l'école ou au bureau.


Pour celles et ceux qui aiment (quand même) l'école.
C'est au cinoche le 25 mars et sur Arte le vendredi 20 à 20h45.
Le site du Printemps de la jupe. Depuis, Lorraine et Pascale l'ont vu.

Aucun commentaire: