lundi 22 décembre 2008

Cinoche : Largo Winch

Gosse de riche.

On n'avait pas encore été piqué par le virus de la BD Largo Winch qui inonde les rayons des librairies. Le film nous sera peut-être fatal.
En tout cas MAM est tombée sous le charme du beau Largo, alias Tomer Sisley, au point d'avoir eu parfois du mal à suivre certaines péripéties et d'autres rebondissements du scénario. En effet, beaucoup de méchants se cachent derrière d'apparents gentils, et parfois réciproquement, et si vous gardez les yeux rivés sur Largo/Tomer, il vous faut un voisin pour vous expliquer où on est de temps en temps, un voisin qui a d'autres centres d'intérêt dans la vie que les fesses ou le développement de la musculature de Largo/Tomer.
Quelqu'un comme BMR qui suit les développements de l'intrigue et profite des beaux paysages puisque ce film, sorte de 007 à la française (délicieux accent anglais des acteurs, c'est comme ça qu'on aime la VO !), ce film donc nous promène depuis Hong-Kong jusque dans les îles de Méditerranée.
On ne s'y ennuie pas une minute (contrairement au dernier 007 justement) et l'intrigue est plutôt bien ficelée (c'était Van Hamme aux commandes du scénario de la BD) avec, pour maintenir le rythme, d'habiles retours sur le passé mystérieux de cet héritier décontracté.
On ne se prend pas trop au sérieux, y'a de l'humour, des acteurs sympas (Kristin Scott-Thomas, Gilbert Melki, Anne Consigny, ...), des trahisons, des bagarres, des poursuites, des beaux bateaux, des beaux paysages, ... et MAM de rajouter : et un beau gosse (et BMR de compléter : ... de riche).
Et bien malgré les critiques peu flatteuses lues ici ou , nous y avons passé un bon moment, qui valait largement le décevant James Bond dont nous n'avions même pas su quoi dire ici.
Cocorico !


Pour celles et ceux qui aiment les beaux gosses (de riche) ou les beaux paysages, c'est selon.
Playlist en parle.

Aucun commentaire: