jeudi 2 octobre 2008

Miousik : Duffy

Duffy chante pas comme un canard.

On avait essayé il y a quelque temps de ré-écouter les voix qui avaient "bercé" (c'est pas tout à fait le terme) notre jeunesse, comme celle de Janis Joplin. Bôf. Ça avait quand même plutôt vieilli (ouais, nous aussi alors ?).
En fait c'était Duffy qu'il nous fallait.
Certains la comparent à Amy Winehouse, qu'on apprécie moins.
Ou plutôt Amy Waterhouse car Duffy semble plus sobre que sa consœur, facile.
Pourtant Aimée Anne Duffy est née à Nefyn sur la presqu'île de Llyn, dans le comté de Gwynedd dans le Cymru (Kumri, dit-on là-bas).
Au Pays de Galles, quoi.
Et Mademoiselle chante le blues. Comme plus grand monde aujourd'hui.
On vous laisse découvrir Syrup and Honey , quasiment a capella avec juste quelques accords de guitare (saluons au passage les doigts habiles de Bernard Butler). Ne manquez pas le petit soupir au tout début.

Don't you be wasting all your money on syrup and honey
Because i'm sweet enough
Don't you be using every minute on making a living
Because we've got our love
Listen to me 1,2,3
Baby, Baby, Baby
Spend your time on me

Pour ceux qui seraient agacés par la pureté de ces grincements éraillés, un autre extrait, plus orchestré : Stepping stone .


Pour celles et ceux qui aiment la tristesse des voix chaudes.

Aucun commentaire: