lundi 24 septembre 2007

Cinoche : Mon frère est fils unique

Chronique sociale et familiale.


Chronique des années 60/70 en Italie.
L'histoire d'un jeune italien rebelle qui grandit dans l'ombre de son frère.
Surnommé Accio (la teigne), y compris par sa propre famille, il veut en découdre avec le monde entier : avec Dieu et ses prêtres quand il est au séminaire, avec les communistes quand il est avec les néo-fascistes du MSI, avec les fascistes quand il est au PC, ...
Dans cette Italie on se fout sur la gueule pour un oui ou pour un non : avec des mots le plus souvent, avec les mains de temps en temps, lorsque les mots ne suffisent plus à dire la passion.
Et l'on devine même que la politique n'est là que comme décor et surtout servir de prétexte et d'exutoire aux sentiments.
On pense bien sûr à Romanzo Ciminale (d'autant plus que les deux acteurs jouaient déjà dans Romanzo Criminale) et le frère de «la teigne» finira (mal) lui aussi dans les Brigades Rouges mais le propos de Daniele Luchetti relève plus de la chronique familiale que politique.
Les nostalgiques des années 60, des Fiat 500 et des drapeaux rouges se régaleront.
Avec au passage un joli rôle d'affreux jojo pour «la teigne», incarnée par Elio Germano.


D'autres avis sur Critico-blog ainsi que celui d'Herwann.

Aucun commentaire: