dimanche 29 juillet 2007

Cinoche : La nuit des tournesols

Excellente petite surprise estivale et espagnole.


Curieux petit film espagnol que cette Nuit des tournesols.
Ça démarre comme un polar : un VRP en aspirateurs (sic) quitte un champ de tournesols et remonte en voiture ... plus tard on apprend qu'une jeune femme a été assassinée dans un champ de tournesols, et bientôt notre VRP s'apprête à remettre ça ...
Mais ceci n'est guère qu'un prétexte à un savant montage et l'intérêt du film est tout autre : on assiste au déroulement de 6 épisodes où l'on voit ou revoit tout ce drame à travers les points de vue, les agissements, les histoires, des différents acteurs.
Le VRP donc, les gens de la ville en visite, la guardia civile (le chapitre intitulé : Les autorités compétentes , savoureux ...), etc ...
Peu à peu l'engrenage prend forme, les choses s'empilent et s'encastrent, la mécanique tourne de plus en plus rond et lorsque "le vieux caïman sort de son marigot" on jubile d'avoir été amené patiemment jusqu'ici par cet habile réalisateur méconnu, Jorge Sanchez-Cabezudo.
C'est aussi une fort belle galerie de portraits, filmés lentement dans cette campagne espagnole écrasée sous le soleil au pied des Pyrénées.
Une campagne en voie de désertification, surtout humaine.
Un lieu âpre, idéal pour ce genre d'intrigue presque théâtrale où chaque chapitre est l'occasion de découvrir les mêmes acteurs sous un angle différent.
À la fin du film, les réverbères du village sont enfin rallumés : à défaut de la vérité, c'est la "lumière" qui revient, tout ceci n'aura peut-être pas eu lieu ...
Lorraine en parle et d'autres sur Critico-blog.

Aucun commentaire: