dimanche 24 juin 2007

Cinoche : Death proof

Laisse tomber les filles.

"Quoi ? vous n'êtes toujours pas allés voir Boulevard de la Mort ?"
merci à Nadine de nous avoir ainsi relancés ...
Oubliez tout le battage autour de ce nième chef d'oeuvre de Tarantino-la-vedette et laissez vous surprendre par ce film tout à fait déjanté.
Deux histoires qui s'opposent et se répondent.
Dans la première partie, une bande de filles délurées mais innocentes, qui picolent, fument, chattent (oui, elle est facile celle-là) à qui-mieux-mieux, chantent et s'amusent ... sous les regards inquiétants de Kurt Russel en méchant balafré de service qui incarne le Mal, planqué dans sa grosse bagnole au moteur rugissant.
Kurt Russel, dit Stuntman Mike, Mike la cascade, confond un peu les films et la vraie vie, jusqu'à une fin mémorable.
Car on se doute bien que tout cela va mal finir : il fait nuit et cela finit en effet très mal.
On enchaîne alors sur la seconde partie.
Il fait jour et là commence le "vrai film" : on reprend les mêmes et on remet ça ... ou presque ...
Presque ... car les filles de ce deuxième épisode ne boivent que du thé ou du café et sont, elles aussi, des pros de la cascade : le film se terminera d'ailleurs sur la chanson de Gainsbourg "Laisse tomber les filles", une morale que Kurt Russel semble complètement ignorer et il lui en cuira ... au cours d'une fin mémorable.
Il y a en effet des filles qu'il vaut mieux laissez tomber ...
On n'en raconte pas plus puisque tout a déjà été dit et son contraire sur ce film qui fait la une des critiques et des blogs mais qu'il convient plutôt d'apprécier sans préjugés ni a priori.
Ah : juste une mention spéciale pour les amateurs de pieds et de gambettes qui s'y régaleront ... (d'où la photo).


Un extrait de la chanson de Gainsbourg (avec France Gall) qu'on est allé chercher pour vous. 
De nombreux blogs en parlent sur Critico-blog.

Aucun commentaire: