vendredi 27 octobre 2006

BD : Tramp

On aime beaucoup Tramp, une excellente BD d'aventures avec un agréable dessin "à l'ancienne" (on songe un peu à Tardi mais en plus clair et plus lisible).
Un polar au scénario bien construit qui fourmille d'informations et qui nous plonge dans le milieu des affaires de la marine marchande dans les années 50 après-guerre : un "tramp", c'est un cargo qui cabote de port en port à la recherche d'une cargaison.
Au gré des escales et des albums, les aventures du héros vont ici de magouille en arnaque.
Les volumes 1 à 4 s'appuient sur une excellente intrigue d'escroquerie à l'assurance aux multiples péripéties. Les tomes 5 et 6 marquent un peu le pas malgré des voyages instructifs en Afrique et la série redémarre en Indochine avec le volume 7 (le 8 est à suivre ...).
Comme d'habitude, une planche de la BD à découvrir derrière l'image et un site qui présente un résumé et d'autres planches encore.

vendredi 20 octobre 2006

Miousik : frenchy rock

Ça déménage à donf !

Attention, oreilles sensibles s'abstenir : pour sortir de nos gentilles balades habituelles, voici quelques petits français qui "déménagent à donf".
Mais ces petits jeunes n'en sont pas à leur premier album et savent mixer le rock qui bouge avec des textes pas piqués des hannetons.
On aime bien :
- les textes mordants de Maximum Kouette (les paroles sont ici) ; avec Karen ou Fuck me tender (sic).
- la pêche déjantée et décalée de Mademoiselle K (les paroles sont ici) ; avec Ca sent l'été ou Le cul entre deux chaises .
- et surtout : le rock mélodique, dansant et bretonnant de Merzhin l'enchanteur dont le dernier disque (Pieds nus sur la braise, tout un programme !) est beaucoup plus abouti que les précédents et particulièrement bien orchestré (les paroles des chansons sont ici) ; on aime beaucoup Bandit un long extrait), Fanny ou encore Western .

Pour poursuivre sur ce blog avec la rentrée musicale 2007 : Été 67.

dimanche 15 octobre 2006

Cinoche : U

Longtemps après Kirikou et juste avant la sortie prochaine de Azur et Asmar, voici de nouveau un dessin animé français qui fait l'unanimité : U , l'histoire d'une princesse, d'une licorne et de la famille des Wéwés.
Des dessins superbes, une musique entrainante (Sanseverino), des dialogues qui ont oublié d'être niais (ne manquez pas les nombreux sous-entendus !), une histoire gentiment poétique avec juste ce qu'il faut de folie, tout est réuni pour un superbe moment.
Décidément, ouais, ouais : we love U !

samedi 14 octobre 2006

Miousik : Ismaël Lo

Ismaël Lo, parfois surnommé le "Bob Dylan africain" (ou encore "the ballader") , avait déjà été cité dans un billet précédent mais la sortie récente de son nouvel album (Sénégal) est l'occasion bienvenue de reparler de lui.
Ses dernières chansons, façon world music, paraissent plus travaillées à l'européenne et on aime bien : Yaye Boye ou Mbindane.
Mais on préfère quand même le style plus sobre de ses précédents albums, une sorte de blues exotique à l'africaine, où on avait pioché Lotte Lo ou Nafanta parmi beaucoup d'autres titres tous très sympas.

dimanche 8 octobre 2006

Miousik : Aimée Mann

Aimée Mann est une "song-writer" américaine trop peu connue (BOF Magnolia), un peu dans l'esprit de Heather Nova dont on avait déjà parlé dans un précédent billet.
On aime ses douces balades qui swinguent avec nonchalance et qui nous viennent de là-bas, loin vers l'ouest.
Son site propose quelques écoutes mais on vous propose ici même 3 extraits de nos préférées :

Les paroles de ses chansons sont ici (et : des vidéos et clips).

Cinoche : Little miss Sunshine

La petite Sunshine nous emmène sur les routes US vers la Californie avec sa famille de doux-dingues (un oncle homo & suicidaire, un grand-père shooté à la coke, une mère divorcée, un frère autiste volontaire, un père looser éternel, ...).
Mais Jonathan Dayton et Valerie Faris (les réalisateurs) ont décidé que les perdants (du moins ceux qui roulent en minibus jaune) seront les gagnants et tout est bien qui finit (presque) bien.
Un petit film bien sympa et un plaisir à ne pas bouder : la salle éclate de rire du début jusqu'à un final vraiment pas possible.

dimanche 1 octobre 2006

BD : Alpha

Des histoires d'espionnage avec Alpha, un agent de la CIA qui enquête dans les coulisses du pouvoir : agents doubles ou triples et taupes en tout genre ... apparemment la guerre froide n'est pas finie même si le mur de Berlin n'est plus là.
Les trois premiers tomes racontent une même histoire de Paris à Moscou : du trafic de roubles en dollars, sorte de thriller politico-économique. Tout au long de ces trois albums, les personnages et le scénario ont le temps de s'installer.
Les tomes suivants relatent d'autres épisodes presque indépendants, avec des scénarios plus classiques (mais ça reste toujours très bon).
Une planche de la BD derrière l'image à gauche.

Bouquin : La femme en vert

On avait déjà cité Arnaldur Indridason parmi les auteurs de polars venus du froid scandinave.  traduction de l'islandais : un polar, un roman plutôt, rude et sombre (il y est beaucoup question de violence familiale) comme les paysages d'Islande.
Une histoire oppressante qui fait resurgir les fantômes du passé des uns et des autres. Et La femme en vert, confirme qu'Indridason est bien digne du meilleur Henning Mankell (celui des débuts).
D'ailleurs c'est sans doute un signe, l'inspecteur Erlendur d'A. Indridason et le Wallander de H. Mankell partage tous les deux un divorce ainsi que des relations difficiles et conflictuelles avec leur propre fille !
- J'avais juste envie de te voir, interrompit-elle. J'avais juste une putain d'envie de voir de quoi tu avais l'air.
- Et alors, j'ai l'air de quoi ? demanda-t-il.
Elle le fixa du regard.
- D'un pauvre type, répondit-elle.
- Bon alors, nous ne sommes pas très différents l'un de l'autre, rétorqua-t-il.
Elle le dévisagea un bon moment et il eut l'impression qu'elle souriait.

Pour suivre : la voix, du même auteur.